Deficiencies and Excesses in Food

Deficiencies and Excesses in Food Deficiencies and Excesses in FoodLes protides

Leur carence est plus à craindre que leur excès, car elle entraîne une fatigue (asthénie), une fonte de la masse musculaire avec amaigrissement.

La perte de poids peut être masquée par des oedèmes. Par ailleurs, des troubles digestifs et cutanéo-phanériens existent.

Cette carence protéique est responsable d’un déficit immunitaire ce qui favorise les infections, la dénutrition protéique augmente la mortalité.

Les glucides

Leur consommation excessive, contrairement aux croyances, n’est pas responsable de diabète sauf chez les personnes génétiquement prédisposées.

Les glucides jouent également un rôle sur l’athérosclérose, ils sont responsables d’une élévation des triglycérides, l’absorption de glucides chez un individu sédentaire est responsable de prise de poids (risque de surcharge pondérale), de même la prise fréquente de glucides peut entraîner des caries dentaires.

Il faut savoir qu’une alimentation équilibrée apporte environ 50 à 60% de glucides. La carence en glucides est responsable d’hypoglycémies qui sont dangereuses pour le cerveau et le cœur.

Les lipides

Ils constituent l’énergie principale de l’organisme. Les excès en lipides sont responsables de perturbations au niveau de la paroi artérielle et de complications cardio-vasculaires fatales (angine de poitrine, infarctus du myocarde, accidents vasculaires cérébraux…)

Seuls les acides gras polyinsaturés (acide alpha-linolénique) sont protecteurs vasculaires, il est recommandé d’en consommer (huile de poisson, huile de colza).

La carence en acide alpha-linolénique provoque des anomalies de la vision et des troubles neurologiques.

 

Comments are closed.